fbpx

1. Less is more : faites simple !

C’est sans doute le conseil le plus important pour créer un logo.
Toute la force d’un logo tient dans sa simplicité
.
Lorsqu’on crée une entreprise, on a souvent envie de représenter toute la richesse de son activité, toutes les offres que l’on va mettre en place. Or cela ne peut pas se faire en accumulant différents symboles.
Plutôt que de rajouter des éléments sur votre logo, pensez au contraire à en enlever, à aller vers l’épure, vers la simplicité!

 

le « swoosh », logo minimal et universellement connu

L’exemple est classique : le logo de Nike ne représente pas une casquette des chaussures et des écouteurs… mais plutôt une représentation très abstraite du mouvement, de la dynamique.
Et quel succès pour ce logo !

En résumé : pour créer votre logo, ne pensez pas à une plaquette, une liste de ce que vous offrez, mais plutôt à la représentation d’un concept, une idée générique.
Pas forcément avec un graphisme aussi abstrait que Nike, mais dans tous les cas, un seul dessin très simple, et surtout pas d’accumulation.

Au niveau graphique aussi, si vous utilisez un dessin ou un pictogramme, allez vers la simplicité : un dessin vectoriel, des applats de couleurs ou des dégradés propres… évitez les détails trop précis ou la tentation du réalisme.

Créer son logo quand on crée son entreprise : opter pour la simplicité (comparatif logos amateur / professionnel)

 

Pour le logos, plus de simplicité = plus d’efficacité !

Créer son logo est une étape importante lorsqu’on crée son entreprise. Si vous pouvez mettre un petit budget, un graphiste saura vous aider à trouver des pistes de représentation génériques de votre activité ou de votre secteur d’activité. L’aide d’un expert peut tout changer au moment de la conception de votre logo : faites-vous accompagner pour la création, vous utilisez et déclinerez ensuite en toute autonomie.

Vous créez votre entreprise en Normandie.
Besoin d’accompagnement pour créer votre communication ?

Mon offre de formation destinée spécifiquement aux créateurs d’entreprise normands couvre toute la mise en place de votre communication, depuis votre stratégie de communication jusqu’à la mise en place de votre logo, plaquette, site web et référencement :

DÉCOUVREZ LE MODULE 2  : Créez l’identité graphique de votre entreprise

Cette formation peut être financée sur votre CPF (Compte Personnel de Formation)

2. Choisissez bien vos couleurs

Un logo bien fait peut utiliser deux, voire trois couleurs. Au-delà, l’effet sapin de Noël perturbera la lecture de votre logo.

Bien évidemment, vous choisirez vos couleurs en fonction de votre entreprise, de son secteur secteur d’activité, des préférences de sa clientèle…
Le goût personnel peut entrer dans cette réflexion, car vous devrez porter et faire vivre ce logo pendant longtemps, mais pensez qu’il s’adresse avant tout aux autres.

Il y a plusieurs pistes pour choisir une couleur :

Les préférences de vos clients

Par exemple, le bleu est la couleur la plus aimée en France (et en Europe). C’est une couleur consensuelle, qui plaît à tout le monde. Elle est souvent choisie par des grosses structures qui s’adressent à tous – typiquement les banques et les institutions, mais pas uniquement. Attention, on parle bien là des préférences de vos clients, pas des vôtres. Bien sûr, votre avis compte, et vous ne choisirez pas une couleur que vous n’assumerez pas. Mais en terme de communication, il s’agit avant tout de séduire vos clients, pas de vous faire plaisir.

La représentation concrète

Par exemple, le logo d’une crème solaire ira sans doute chercher dans les tons chauds de la peau bronzée, ou dans les orangés de la lumière. Le bio qui utilise le vert dans toutes ses déclinaisons possibles évoque bien sûr la feuille et le végétal. Si le service ou le produit que vous proposez amène une couleur par essence, il est bien évidemment tentant de l’utiliser dans le logo. Mais vous pouvez également choisir une stratégie disruptive, en allant justement chercher une autre couleur que celle de votre produit, pour vous démarquer de la concurrence.

La symbolique

On ira chercher des couleurs orangées pour l’énergie et l’optimisme, ou rouges pour le danger par exemple. Au sujet de la symbolique des couleurs, je vous conseille de lire les livres de Michel Pastoureau, ou d’écouter la série Des goûts et des couleurs de France Culture, où il revient sur l’histoire et la symbolique de 5 couleurs majeures : bleu, rouge, noir, vert et jaune. Moins universitaire, vous pouvez également vous tourner vers des sources liées au marketing des couleurs pour comprendre les grandes tendances d’utilisation des couleurs.

Les tendances sociétales

Tout cela n’empêche pas de prendre un peu de recul, car la société évolue !
Là où les guides marketing vous conseillent le rose pour un public féminin, on peut penser que ce cliché sexiste, en 2019, donnerait un a priori rétrograde à votre logo. En ce domaine, on voit de plus en plus de marques innover ou prendre le contre-pied : et si on utilisait des couleurs chaudes liées à l’énergie pour s’adresser à des femmes dynamiques ? etc.
Soyez à l’affût, regardez ce qui se fait dans votre propre domaine, faites-vous une planche de tendances… vous déciderez ensuite si vous souhaitez suivre les codes de votre milieu pour être reconnu tout de suite, ou au contraire les casser pour vous démarquer.

3. Soignez la typographie

Vous n’êtes pas obligé d’inclure un dessin dans votre logo. En revanche, le nom de votre entreprise, lui, est incontournable, c’est la vraie base de votre logo.
Alors pensez à bien soigner cette partie.

Le choix de votre typographie va positionner votre entreprise, lui donner une image : classique ou moderne, plutôt carrée ou fantaisiste ? originale ou dans le rang ? La Classification VOX est un bon début pour choisir déjà une (ou deux) grande famille de polices de caractères. Une garalde pour un clacissisme rassurant, une linéale géométrique pour la lisibilité sur tous les terminaux (pour ces dernières : regardez toutes les marques de luxe qui se sont récemment reportées sur ce choix, attention à l’uniformisation)… 
Cf Les typographies de 15 logos célèbres

N’hésitez pas à tester plusieurs typographies, à travailler la taille des lettres, la graisse, l’espacement, à tester en capitales ou en minuscules, sur écran et à l’impression. Des petits réglages peuvent jouer sur la lisibilité, et faire toute la différence.
Vous devrez pouvoir reproduire ces réglages, utilisez la même typographie, dans votre logiciel de PAO pour vos documents ensuite.

4. Originalité ou cliché ?

J’ai déjà un peu abordé cette question au sujet des couleurs : quand on crée un logo, comme tout outil de communication, se pose la question du positionnement : inventer quelque chose de créatif ou rester dans un certain déjà-vu. Aucun choix n’est mauvais, c’est à vous de vous positionner.

Suivre les codes de son milieu professionnel permet d’être rapidement reconnu, de s’intégrer : c’est rassurant, on voit ce que vous faites.
Les casser, être « disruptif », vous donnera au contraire une image dynamique : en cassant les règles du jeu, vous vous positionner comme un acteur singulier, unique, vous suscitez des questionnements ou un intérêt.

VIVE LE CLICHÉ ?
Quand on pense communication graphique, le cliché n’est pas que négatif !
Le cliché graphique est à double tranchant :
• Il nuit au caractère distinctif, unique, du message
• mais il permet une lecture rapide de celui-ci !
Une image que l’on est habitué à voir sera lue quasi immédiatement, contrairement à celle qu’on voit pour la première fois.
Attention donc à la tentation de chercher l’originalité à tout crin, car cela se fait parfois au détriment de la lisibilité ou de l’efficacité du message.

5. Anticiper les déclinaisons

Votre logo vivra sur des supports très différents.
Dès sa création, il vous faut penser à la possibilité de le décliner : comment pourra-t-il être utilisé sur fond sombre ? peut-il être simplifié, par exemple si on n’utilise que le pictogramme, ou que le nom ? Est-il lisible imprimé en petit ? ou sur écran ? sur un téléphone ?
Autant de déclinaisons possibles qui vous permettront de créer votre entreprise avec une identité forte dès le début.

Tous ces conseils ne sont bien sûr qu’un point de départ.
Si c’est la première fois que vous créez une entreprise et un logo, le mieux est sans doute de vous faire accompagner dans cette démarche.

J'accompagne les créateurs d'entreprise normands pour la création de leur logo,
puis la mise en place de toute leur communication.
Gaël Lemouton
Consultant-formateur en Communication
Fermer le menu