fbpx

Comment choisir un bon message dans sa stratégie de communication ?

Dans le cadre de la formation Stratégie de communication pour les créateurs d’entreprise, les entrepreneurs sont amenés à se poser la question du message.
Communiquer, bien sûr, mais pour dire quoi ?
Le message est l’idée principale qu’on va porter avec une action de communication.

Un message simple

Un bon message est un message simple et compréhensible.
Toutes les offres, toutes les qualités et particularités de votre entreprise ne tiendront pas dans le message que vous allez mettre en œuvre dans une action de communication !
Parfois, il est possible de prévoir deux actions de communication, avec deux messages différents, pour toucher deux cibles données.
Mais en général, il s’agit de trouver un message simple sur lequel vous baserez toute votre communication, du logo jusqu’à votre message de répondeur téléphonique, pourquoi pas.

exemple de mots issus de communications associative : on voit plusieurs messages apparaître

Par exemple, un artisan pourra choisir de communiquer sur la qualité de ses produits, ou sur leur caractère authentique, ou encore sur l’aspect local de son entreprise… et bien d’autres encore. Toutes ces pistes sont tout à fait bonnes, mais il faudra en choisir une que vous mettrez au centre de votre stratégie de communication.
Vous pourrez ensuite compléter sur votre plaquette, et plus encore sur votre site internet, pour développer et rappeler les autres qualités de votre entreprise.

Un message facilement mémorisable

« Les seules pâtes fabriquées uniquement avec du blé issu de petites exploitations agricoles locales », par exemple, n’est ni simple ni mémorisable. Cela peut sembler caricatural, mais bien souvent, lorsqu’on présente son entreprise, on voudrait trop en dire, et on finit par s’emmêler.
Alors que « Les pâtes de Normandie » répond aux critères : simple, et facilement mémorisable. Si je le lis dans la communication de ce fabricant, je m’en souviens directement – alors que moi-même j’ai déjà oublié le mauvais message que j’ai écrite au début de ce paragraphe 🙂

Pour résumer, votre message doit donc être compréhensible, simple et mémorisable.
Il y a ensuite deux éléments qui joueront un rôle essentiel dans votre stratégie de communication : la cohérence et la consistance.

La cohérence des messages

Vous allez décliner votre stratégie de communication sur de nombreux supports : logo, plaquette, site internet, etc.
Il faudra veiller à ce que partout, tout le temps, le même message soit répété (éventuellement sous différentes formes : sous forme graphique, sous forme écrite, ou sonore, ou …).
Et même si vous décidez d’utiliser deux messages différents, par exemple pour deux campagnes de communication espacées dans le temps, ou pour deux cibles différentes, assurez-vous bien qu’ils soient cohérents !

Le contre-exemple le plus célèbre, c’est celui des entreprises qui, il y a encore quelques années, communiquaient auprès du grand public sur leur responsabilité sociale et environnementale… et, dans leur bilan financier, auprès de leurs actionnaires sur les « ajustements structurels » prévus pour augmenter la rentabilité !
Deux messages : « nous sommes une entreprise citoyenne » / « nous ferons tout ce qu’il faut pour faire grimper les dividendes », qui ne sont absolument pas cohérents !

La consistance des messages

Pour être vraiment bien mémorisé par votre cible, un message doit être répété plusieurs fois. Sans parler de matraquage, il faudra plusieurs expositions à un même message pour que votre interlocuteur l’intègre réellement.

Alors saisissez toutes les occasions de faire passer et repasser votre message !

Pour en revenir à mes pâtes normandes : bien sûr, je mettrais en avant la région dans tous les outils de communication, j’utiliserai les couleurs et les léopards du drapeau normand sur l’emballage, mais aussi j’organiserais des visites d’usine avec l’Office de Tourisme, je nouerais des partenariats avec des associations locales, ainsi qu’avec des producteurs de beurre ou de fromages normands, j’intègrerais les associations de producteurs qui mettent en valeur le terroir (Saveurs de Normandie par exemple)…
Et ce n’est qu’un début 🙂
Dans tous les cas, ma stratégie de communication intégrera ce message à chaque fois qu’il faut prendre des décisions : qu’est-ce qui me fera apparaître le plus normand ?

> un article complémentaire sur la répétition des messages de communication.

Fermer le menu